• Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Wechat
  • Noir Icône YouTube

© 2018-2019  RAIBAUDI WANG  All Rights Reserved

HOMME · MÉTAMORPHOSE

Artistes: YANG Lee, ZHANG Mo, LU hang

11, RUE GUÉNÉGAUD 75006 PARIS

DU 17 AOÛT AU 8 SEPTEMBRE 2018 

OUVERT DU MARDI AU SAMEDI DE 11H À 19H 

 

L’image de l'homme dans l'art n'a jamais cessé de changer. Au temps de la préhistoire, il prend la forme du corps féminin rond et fertile. À l'Antiquité, il se transforme en divinités au physique idéal. Au Moyen Âge, il se contracte pour devenir un simple récipient pour l'âme, porteur du péché.

 

A la Renaissance l’homme redevient soi-même, être vivant en chair et en os. Et cela avec un grand H proclamé par Shakespeare comme « la merveille du monde, l'animal idéal », l'Homme fait désormais l'objet d'un véritable culte. 

 

Aujourd'hui cependant, ce culte est de plus en plus mis en question. Depuis la naissance de la modernité, l'homme, par ses propres forces, a changé la planète à son avantage, mais il n'est pas devenu plus fort pour autant… au contraire, son hybris le pousse vers l'aveuglement et la folie.

 

Les peintures de LU Hang s'inspirent d'événements sociaux ou politiques. Elles tentent de capturer l'animalité que l'homme laisse échapper spontanément lorsqu'il se trouve impliqué dans des faits historiques. 

 

Les oeuvres de YANG Lee présentent l'homme dans sa vie sociale et s'intéressent au paradoxe qu'il porte : cette vie, censée être un remède contre la solitude, qui rend l’homme parfois plus solitaire. Avec des effets de couleurs légèrement dilués, le peintre essaie de créer une atmosphère brumeuse pour révéler la futilité des moments de liesse.

 

Les oeuvres de ZHANG Mo présentent des personnages historiques sur leur lit de mort avec des paysages plus ou moins allusifs à leur vie. La présence de figures humaines dans ces paysages suggère une conception chinoise de l'homme : chacun constitue tout un cosmos.

 

Trois artistes, trois perspectives de l'homme, voilà une Métamorphose picturale et contemporaine.

MA Yuexi

Translator, researcher at EHESS (École des hautes études en sciences sociales)